Sommaire

Chaleur latente

Avec une pression constante, le passage d'un corps de l'état liquide à l'état gazeux (la vaporisation) se fait en augmentant sa température. Au voisinage de la température de vaporisation, il faut fournir une énergie pour obtenir la transformation de la structure moléculaire du corps. Cette énergie s'appelle chaleur latente; elle est en effet souvent fournie sous forme d'une chaleur qui donne l'impression de "disparaître".

À côté de la chaleur latente de vaporisation, il existe une chaleur latente de fusion pour le passage de la phase solide à la phase liquide.

Il est parfois possible de récupérer de l'énergie existant sous forme de chaleur latente, par exemple en condensant de la valeur d'eau. C'est le cas dans une chaudière à condensation.

De manière générale, un corps possède trois états ou phases: solide, liquide et gazeuse. Le passage d'une phase à l'autre à température et pression constante absorbe ou fournit de l'énergie selon le cas.

La chaleur latente est une énergie. Pour un corps de masse donnée et a pression donnée, la chaleur latente se mesure en unité d'énergie (Joule, Wattheure, calorie ou multiples). À conditions atmosphériques normales, la chaleur latente de l'eau est de l'ordre de 540 calories par gramme. L'énergie nécessaire pour faire passer un litre d'eau à 100 degrés de l'état liquide à l'état gazeux (entièrement) est de l'ordre de 540 kilocalorie, soit 0.6 kWh. Cette énergie est importante: elle est comparable à celle qui permet d'elever 100 litres d'eau de 5 degrés.

L'importance de la chaleur latente est flagrante lorsqu'on pense à l'expérience consistant à évaporer complètement le contenu d'une casserole d'eau. Une fois l'ébullition obtenue, il faudra ensuite continuer à chauffer très longtemps pour vaporiser complètement le contenu.

W@ Version 3.99. Copyright ©2006 Y.Deville  Notice