Points de vue (3/3) Données publiques

La disponibilité de "données" publiques libres peut encore s'améliorer en France, même si des progrès substantiels ont été réalisés de puis quelques années. Les données de climatologie collectées par un "service public" sont par exemple vendues à un prix dépassant de très loin leur coût marginal... Cette pratique conduit à une cascade d'inefficacités économiques ou environnementales, et constitue un frein à l'information du public sur des sujets aussi essentiels que l'énergie et le climat. Nous invitons donc chacun à oeuvrer en faveur d'un accès libre et gratuit aux données collectées dans le cadre d'un service public lorsque celles-ci présentent un intérêt général.

Températures horaires sur une semaine. Les données de ce graphique (6 stations) sont vendues près de 40 euro HT. Coût réel de mise à disposition du public (web) 0 euro.